Je suis de ces enfants qui ont passé l’entièreté de leurs vacances scolaires au même endroit, qui ont la chance d’avoir une maison de famille au bord de la mer.

J’ai poussé à moitié dans la frénésie culturelle et polluée de Paris, à moitié dans l’air iodé et frais de la Normandie. 

Alors cet été, faute de parcourir le monde, je suis revenue à mes premiers amours.

Balades sur la plage, couchers de soleil, sorties en voilier, apéros à n’en plus finir, baignades quel que soit le temps, marchés locaux, maillot de bain, marinières & pull marins portés le jour et la nuit, plaisir d'être avec les siens. 

Profiter de chaque instant, sentir l’odeur de la marée dès le réveil, découvrir sur sa peau les marbrures laissées par le sel et de nouvelles mèches blondes au détour d’un miroir. Enlever le sable omniprésent, des pages d’un livre, de la serviette, des chaussures. 

Et surtout prendre le temps, temps retrouvé, d’écrire et de dessiner. 

Aborder la rentrée avec l’esprit léger et une foule d’idées plein la tête.

P.S. : j’ai eu la chance de participer à des marchés d’artisanat durant cet été, voici parmi les clichés de ces vacances, quelques photos de mon stand.